L’obsolescence programmée logicielle: Windows 10 un exemple parfait

L’obsolescence programmée logicielle: Windows 10 un exemple parfait

L'obsolescence programmée logicielle: les impacts
L'obsolescence programmée logicielle: les impacts

Alors que nous sommes de plus en plus attentifs à préserver l’environnement, l’obsolescence programmée logicielle a un fort impact sur les ressources de la planète, la pollution et l’empreinte carbone. Pour les ordinateurs, Windows 10 en est un parfait exemple. 

Depuis quelques années, les changements logiciels se sont emballés en particulier au niveau du système d’exploitation Windows. Que ce soit dans le cadre professionnel, installation ou assistance, dans le cadre personnel, pour mon entourage, ou dans le cadre associatif tel que le Repair Café, je me suis rendu compte que le matériel informatique, en particulier les ordinateurs portables ou les tours, dure de moins en moins longtemps. Pourquoi ? Le système d’exploitation Windows 10 est le maître en matière d’obsolescence programmée logicielle. Un bien grand terme mais qui est juste car souvent nous pensons que nos ordinateurs deviennent inutilisables à cause du matériel. Non, c’est à cause du logiciel

Rapide historique personnel du problème

Tout a commencé il y a deux ans. Une vague de publicité pour des ordinateurs à moins de 300€, en particulier dans les supermarchés qui en faisaient la promotion. Une véritable catastrophe. Ces ordinateurs étaient vendus directement « obsolètes ». Neufs, ils étaient déjà bons pour la décharge. Pourquoi ? Une capacité de disque dur, là où vous stockez vos données, bien trop petite. 

Espace de stockage: 32 Go. A peine de quoi mettre le système d’exploitation Windows 10. Quelques jours d’utilisation et le système bloquait pour mettre à jour Windows. Rien à faire. Vous pouviez passer 4h à nettoyer l’ordinateur, tout recommençait à la prochaine version. 

Le pire que j’ai vu est une personne qui voulait installer la suite Microsoft Office. Elle avait acheté la licence : impossible. Pas assez de place sur le disque alors qu’il n’y avait rien d’installé, aucun document, aucune photo enregistrés.

Quand j’ai vu cela, ma colère a commencé a pointer le bout de son nez.

Aujourd’hui, le problème va encore plus loin. Windows 10 devient chaque jour plus gourmand aussi bien pour le disque dur que pour la mémoire vive, ce que nous appelons la RAM, et pour le processeur qui fait des calculs. Et aussi vis à vis de la rapidité sur internet: les pages mettent plus longtemps à charger.

Des ordinateurs, qui fonctionnaient correctement il y a un an, ne tournent plus. Ils sont devenus de véritables escargots. Et pourtant, ce ne sont pas des machines achetées à bas prix. L’investissement a plutôt été autour de 500, 600 € voir plus. Et sur le marché, elles sont ce qui est le plus proposé aux acheteurs. Là, l’obsolescence programmée logicielle devient véritablement chronique !

L’obsolescence programmée logicielle:  les configurations des ordinateurs

J’entre un peu dans les détails techniques. Quels sont ces ordinateurs mis en cause et pourquoi ?

Les configurations sont de type:

  • Processeur Core i3
  • Disque dur classique et qui ont une capacité d’au moins 500 Go, ce qui est déjà beaucoup (donc sans la nouvelle génération de stockage appelée SSD)
  • 4 Go de RAM

 

Il y a peu de temps, c’était une très belle configuration. Et bien cela ne fonctionne plus. Ils deviennent très très lents. L’autre jour, j’ai chronométré plus de 7 mn pour arriver à ouvrir une page internet. Et si vous ajoutez un anti-virus, c’est encore pire. 

Je me suis lancée dans un grand nettoyage d’une machine de ce type et après 4 h de travail, j’ai réussi à obtenir environ 3 mn pour pouvoir lancer Chrome et ouvrir une page internet. Une semaine après, l’ordinateur était à nouveau très lent. Et oui, j’avais mis à jour Windows 10 dans sa dernière version mais bien évidemment, une mise à jour a pointé son nez très rapidement.

Le logiciel de mise à jour Windows Update prend toute la mémoire au démarrage. Il scanne si de nouvelles versions existent, les télécharge pour en commencer l’installation. Si vous n’avez pas encore la fibre et bien je peux dire que c’est long ! Voilà cette obsolescence programmée informatique qui est devenue quotidienne et difficilement supportable dans notre monde où nous sommes tous pressés.

Cette semaine, j’ai travaillé sur deux ordinateurs avec des configurations plus petites en processeur et installés sous Windows 7. Et bien, ils sont un peu lents mais tournent toujours. A la question « Windows 7 n’a plus de support, est-ce que je passe en Windows 10 ? », j’ai répondu « Surtout pas sauf … si vous désirez acheter un nouvel ordinateur ». Et voilà, l’ancien qui marche encore bien partira à la décharge. Soi disant pour du recyclage, mais où, en Inde ?  

Les nouvelles configurations fonctionnent bien mais à quel prix ?

Comment un ordinateur doit-il être configuré aujourd’hui pour être rapide et performant et surtout pour … durer ! Car si vous voulez lutter contre l’obsolescence programmé logicielle, cela implique d’acheter une machine que vous désirez garder plusieurs années. Et je m’engagerai sur peut-être cinq ans. Dix ans aujourd’hui me semble parfaitement utopique !

  • Processeur Core i5
  • Disque dur SSD d’au moins 128 Go et un disque dur de 500 Go en plus, classique ou SSD, si vous stockez des photos, des vidéos …
  • 8 Go de RAM

Le prix : autour de 700 € et encore, il faut chercher les promotions sur internet pour trouver cela ! Et dans ces prix, compter 150€ pour la licence de Windows 10 bien entendu !

Tout le monde a t’il les moyens d’acheter cela ? Non. Que faire alors ? Acheter une configuration en dessous ? Oui, la plupart des gens vont prendre quelque chose de moins cher et changer dans deux ans. Voilà, l’ordinateur finira à la décharge. Et là, je ne parle que des ordinateurs de bureau, je n’ose même pas parler des smartphones.

Changer d’ordinateur tous les deux ans ?

Mais que sous-entend cette solution de changer d’ordinateur très souvent ? D’acheter avec un budget convenable un ordinateur qui va vite devenir inutilisable ? Un peu comme nous changeons de chaussures quand la semelle est usée ?

Cela j’avoue me mets en colère. Un ordinateur a un nombre de composants impressionnant, pour lesquels nos ressources deviennent limitées.

Savez-vous que ces matériaux pour construire les ordinateurs sont en train de s’appauvrir dangereusement ? Que les composants pour fabriquer nos écrans et ordinateurs risquent de disparaître rapidement par épuisement des ressources naturelles

Ces composants sont aussi fabriqués pour la plupart à l’étranger. Cela nécessite du transport, une taxe carbone très élevée. Et ensuite, que deviennent tous ces métaux que nous pouvons aujourd’hui qualifier de précieux ? Imaginons que nous les recyclions à 100%, ce qui est loin d’être le cas, combien cela coûterait ? Car le recyclage, c’est cher, déjà pour nos bouteilles en plastique, alors pour un processeur 4 cœurs, je n’ose même pas y penser.  

Alors quelle est la solution ?

La meilleure solution est d’abandonner Windows 10. Et oui, alors que je travaille depuis plus de 30 ans sur ce système d’exploitation, je n’accepte plus aujourd’hui que Microsoft, qui fait sa promotion comme un organisme généreux faisant des dons aux associations, nous fasse mettre nos ordinateurs au bout de deux ans à la poubelle.

La solution est donc de passer sous Linux. Ce système d’exploitation, gratuit, permet de faire durer un ordinateur dit obsolète encore de nombreuses années. Impossible d’installer Word, Excel, Powerpoint ? Et bien passons à la suite bureautique Libre Office, elle n’a pas toutes les fonctionnalités que propose Microsoft mais elle fonctionne très bien au quotidien.

Et non seulement nous garderons plus longtemps nos ordinateurs, mais si un jour nous devons en changer et bien, économie de 150 € car plus de licence Windows à acheter …

Il n’y a pas d’obsolescence matérielle dans ces exemples de configurations lentes sous Windows que j’ai évoqués. Sous Linux, tout est très rapide. Ces ordinateurs qui nous semblent ne plus fonctionner peuvent le faire très bien. Il faut juste changer ce qui crée cette obsolescence programmée: le logiciel en cause. 

Obsolescence programmée par un logiciel : changer nos habitudes

Les informaticiens doivent s’adapter au changement. Ils ne doivent plus accepter cette course à la modernité et cette obsolescence programmée logicielle qui est un véritable danger pour la planète.

Revenir à nos débuts, quand le nom d’un fichier ne devait pas avoir plus de 8 caractères, que nous devions réfléchir et ne pas programmer à la volée. Quand les disques durs étaient tellement faibles en capacité que nous fabriquions des logiciels les plus petits possibles avec une programmation élaborée en terme de rapidité. Et nous passions aussi parfois nos soirées à nettoyer nos ordinateurs qui n’avaient plus de place. C’était juste normal. Nous n’étions pas pour autant moins heureux qu’aujourd’hui, toujours le temps de s’émerveiller devant un nouveau programme et d’aller voir les amis aussi ! 

Je ne m’en cache pas, passionnée d’informatique, j’ai acheté beaucoup de matériel. Il me sert dans mes loisirs et dans mon travail. J’ai toujours veillé à le garder le plus longtemps possible. Et bien, aujourd’hui, je fais particulièrement attention  avant de faire un achat. Il doit être réfléchi, mesuré, certain qu’il sera utile. Mon smartphone a cinq ans. La batterie demande deux charges par jour. Allez, un bon petit nettoyage et je le garderai encore un bon moment …

C’est donc un engagement personnel et professionnel de monter en compétence lors des prochains mois dans l’environnement Linux. Je pourrai ainsi proposer aussi bien à mes clients qu’aux personnes de mon entourage ou sur le plan associatif de pouvoir garder leur matériel encore quelques années, de ne pas devoir non seulement jeter leur ancien ordinateur mais aussi être obligé de mettre un budget trop élevé dans une nouvelle machine.

No Comments

Post A Comment